EXPLORER NOTRE GEOGRAPHIE INTERIEURE    

Le yoga nous invite à partir en voyage, en parcourant une géographie intérieure, à éveiller la sensibilité corporelle et à rendre sensible l'invisible.

par Ananda Ceballos Docteure en Etudes indiennes, formatrice à l'Ecole Française de Yoga 

Traditionnellement, un interdit majeur pèse sur tout Hindou qui quitterait le territoire hindou, le "pays des arya"? Ceux qui s'y risquaient perdaient leur statut rituel, étaient considérés impurs et à leur retour déchus de leur caste et donc exclus du corps social.

Cette prohibition reflète bien la vision brahmanique du monde, indifférente au reste des pays, tous habités par des "barbares" (mleccha), et objets donc du plus grand mépris. Serait-ce là une des raisons qui font que les Indiens ont historiquement très peu exploré d'autres contrées du globe et, qu'inversement, ils aient développé tant de méthode d'"exploration intérieure", parmi lesquelles le yoga occupe une place privilégiée ?

En amont de l'acquisition d'une série de techniques et pratiques spécifiques, il y a dans le yoga, la connaissance du corps et de l'esprit, de leur structure et de leurs mécanismes. Les postures de yoga deviennent alors le guide d'une expérimentation, d'une aventure exploratoire avec et dans le corps. La

pratique du yoga nous invite à examiner de façon concrète  et profonde ce qui se 

passe en nous quand nous sollicitons notre corps avec attention, bienveillance et plaisir. Plus qu'à exécuter de belle postures, on s'attache à réaliser un voyage en parcourant une géographie intérieure, à éveiller la sensibilité corporelle et à rendre ainsi sensible l'invisible.

Grâce au yoga, chacun peut plonger en lui-même et explorer son être intérieur pour comprendre sa nature et son fonctionnement. La pratique du yoga propose au corps des coordinations inédites, déjoue des schémas de mouvements mécaniques et éveille des perceptions obstruées par les habitudes acquises, automatiques. Dans ce type d'exploration, sans but préliminaire, l'essentiel se révèle : l'important n'est pas tant l'objet de l'attention que la qualité de l'attention que nous lui portons. Ainsi conçu, le yoga devient avant tout un ressort d'étonnement et d'éveil qui vise à développer une aptitude innée que possède l'être humain à ressentir et à écouter, plutôt qu'à faire, et contribue à nourrir le nuancier de notre intelligence sensible.